Vietnam – Ninh Binh

Pour continuer le Nord du pays, j’ai ensuite été vers ce que l’on appelle « la baie d’Halong terrestre », Tam Coc. Nous faisons les trajets tôt le matin, nous avons systématiquement des 3/4h de route, tant par les passages de montagne sinueux que par le réseau de manière générale peu développé (Le Nord est doté d’autoroute au départ de Hanoi et vers les principaux points touristiques, c’est pour passer d’un site à l’autre que ça se complique !).

Le district de Ninh Binh est doté de paysages absolument fabuleux… Mais la pollution atmosphérique y est indescriptible, le pire que je n’ai jamais vu. Des usines de ciment constellent les rives, respirer y est désagréable, et la visibilité est d’une centaine de mètres à peine, à cause du smog. Ça a été une grosse déception pour moi, car le site serait extraordinaire sans cela ! Il me fait penser aux contes asiatiques, où les dieux vivent dans des montagnes escarpées. Sauf que là les dieux auraient tous le cancer du poumon.

Le coin ne paie pas de mine, il est accessible depuis Hanoi en 2h et les bus de touristes sont nombreux à lâcher leurs passagers aux différents embarcadères. Les rues alentours sont donc pleines de magasins de souvenirs et de restos, mais quelques mètres plus loin c’est une zone rurale paisible.

Au débarcadère, nous sommes un petit tas; Tout beaux tout pimpants avec nos beaux gilets de sauvetage; C’est selfie party !!
J’embarque avec une dame de 75 ans, très souriante, qui va passer 2h à me balader sur la rivière Ngo Dong, en passant sous les trois grottes qu’elle traverse. La particularité est qu’elle rame avec ses pieds, assise sur un siège sans dossier – ce qui lui prend des abdominaux de fou ! Je culpabilise de la voir galérer seule, je propose de relayer (ça n’aurait mis que 12h de plus !!), mais c’est son job, elle aide à nourrir sa famille grâce à cet afflux touristique qui vient s’ajouter au travail traditionnel du riz.

En résumé, la pollution gâche ce lieu qui pourrait être très beau avec une bonne visibilité et non un smog jaunâtre. Je l’aurais bien retiré de mon planning,avec le recul, c’était beaucoup de route pour une bonne dose de déception.

Petite étape dans un temple qui parait perdu au milieu de nul part mais qui est pourtant très réputé. Je mettrais à jour avec les informations dès que j’y penserais, si j’y pense 😀

Le soir, ma guide m’a quittée et j’ai été dormir dans la famille de mon chauffeur. Personne ne parlant anglais ou français, ça a été langage des signes et google traduction à la maison ! On a fait 20km de vélo pour admirer les paysages alentours, mais encore une fois de trop nombreuses usines de ciment rejetant leur émanation toxiques rendent cela difficilement faisable.

La population du village était à 95% catholique, une église en travaux se détachait dans le smog, avec ses belles guirlandes de Noël. Après avoir préparé les nems avec eux (ils ont bien ri de mon rendement ridicule…), et un repas super agréable (merci google translate !!), on a été faire un tour dans le village, de nuit. Le site n’était absolument pas touristique, je me suis un peu sentie comme une attraction, ce qui est plutôt marrant et bon enfant.

Étape que je ne recommande pas forcément, donc, sauf s’il y a des périodes moins polluées (de nombreux témoignages sur le net relatent le même vécu).

De bon matin (4h !), ce sera reparti pour 4h de route pour ma prochaine étape! Toute la famille est debout depuis un moment, m’attendant pour le petit déjeuner (moi et ma bébé-tourista avons fortement apprécié l’attention, mais nausées et poisson frit font rarement bon ménage !)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s